Un homme a été condamné à douze mois d’emprisonnement avec sursis par le tribunal correctionnel de Metz après avoir publié des photos de son ex nue sur Internet.

Détruire la vaisselle, piquer le chien ou diffuser des photos de son ex petite amie nue sur le net, c’est la troisième solution qu’a choisi un homme de 35 ans pour exprimer sa colère post rupture. Un acte que le tribunal correctionnel de Metz a décidé de punir par douze mois de prison avec sursis ainsi qu’une indemnisation de la victime.

C’est dans le plus simple appareil et dans des positions compromettantes que des photos du corps de la jeune femme ont été découvertes sur Facebook et des sites de rencontre. Excercant le métier d’enseignante et ce sont ses propres élèves qui ont donné l’alarme après avoir réalisé quelques recherches sur le réseau social. L’ex-compagnon ayant eu la délicatesse d’indiquer le nom et l’adresse de son ancienne conquête qui a depuis déménagé.

Le tribunal a voulu rendre une décision exemplaire, nous en prenons acte”  a indiqué l’avocat du prévenu, Me Mehdi Adjemi. D’abord condamné à six mois d’emprisonnement avec sursis par le parquet de Metz, lors de l’audience du 21 mars 2014, le tribunal correctionnel a décidé de gonfler la peine en imposant douze mois au jaloux.