Le duo nancéien en Papa Tequila présente en exclusivité son livre-disque "The creepy tales of papa tequila y los almantes malditos"

Pour Halloween, l’esprit vodoo était mis à l’honneur à L’Autre Canal de Nancy. La lumière était braquée sur les Nancéiens Tequila Savate y su hijo bastardo, prêts à nous enivrer. Maquillé et costumé de la tête aux pieds à la sauce mexicaine, le duo présentait en exclusivité leur nouveau projet : The creepy Tales of Papa Tequila (y los almantes malditos). Un show tant visuel que musical unique adapté de leur livre-disque éponyme dévoilé pour l’occasion. Retour avec ces deux mariachis sur ce projet atypique.

A L’Autre Canal de Nancy, le 31 octobre 2019, les traditionnels citrouilles et bonbons d’Halloween ont laissé place à la tequila et aux cadaveras du Dia de los muertos, le jour des morts mexicain. Et si le nectar traditionnellement servi dans les cimetières n’a pas réellement remplacé la bière au comptoir, Tequila Savate y su hijo bastardo sont mis a l’honneur. Entre Dead Elvis et The Jackets, aussi à l’affiche, ils jouent coup double en accompagnant la sortie de leurs nouveau livre-CD The creepy tales of Papa Tequila (y los almantes malditos) d’un spectacle endiablé. Les artistes offrent ainsi à leurs public nancéien une représentation à la fois inédite et exclusive en France. C’est grimés et en costume que les deux compères appréhendent cette soirée.

De Tequila Savate à Papa Tequila

En solo à l’origine, Cédric (alias Tequila Savate) forme depuis 2015 avec Rodger (alias el hijo bastardo) un duo atypique. Après deux albums auto-produits, le binôme a su imposer un style éclectique alliant punk-rock garage et rythmes mexicains. Pour ce nouveau projet, ils voulaient changer leur façon de travailler. Papa Tequila est un projet à part. On a eu l’idée en duo. Mais très vite on s’est dit que se serait cool d’être accompagné et on a appelé des copains, expliquent-ils.On avait envie et besoin de travailler avec des gens. Pour la couleur musicale de cette album on avait besoin de trompette, de clavier, d’instruments qu’on ne pratique pas et d’arrangements qu’on ne sait pas faire. Certains de nos amis savent le faire eux. C’était l’occasion de travailler ensemble.

Illustré de sérigraphies réalisées par leurs soins, The creepy tale of Papa Tequila (y los amantes malditos) “raconte l’histoire d’ un couple d’amants qui ne trouve pas le bonheur dans leur pays à cause de leurs familles. Ils décident de fuir le Mexique pour la Nouvelle Orléans, terre de liberté et de fête. Mais ils vont être piégés par Papa Tequila, prêtre vaudou, qui va se servir de leurs amour pour arriver à ses fins”. En résumé “Une histoire de malédiction, de vaudou et d’amour maudit !

Une bookeuse inspirée

Autour de cet univers graphique et visuel, des légendes sont apparues. Se jouant des clichés du rock et du cinéma de genre, comme les films des années 50, 60 de la Hammer et les rites mexicains, Papa Tequila reprend ces légendes et les développe tout au long des treize chapitres du livre et du spectacle concert.

Rodger dévoile l’anecdote derrière le titre du projet: On a un délire en tournée. Notre bookeuse appelle Tequila Savate “Papa Tequila” parce qu’il a 850 ans et moi, “su hijo bastardo”, je n’en ai que 280 ans. On a rigolé en se disant que ce serait un super nom de prêtre vodoo. Trois ans plus tard on en est là !

Habitué du “do it yourself”, le duo a voulu cette fois voir plus grand. Ils ont pour cela constitué une troupe éphémère avec les cinq collaborateurs de l’album. Pour aider à la mise en scène et la logistique ils ont sollicité l’aide de L’Autre Canal.

Une semaine vers le grand soir

Hadrien, chargé de projets musiques actuelles et développement durable de la salle nous raconte la genèse de ce partenariat : Ils avaient déjà joué avec Tequila Savate. Ils sont le fer de lance du rock garage à Nancy. De plus, ce projet cadre avec notre mission de service public en tant que SMAc [Scène de Musiques Actuelles ndlr] de soutien à la création locale et de rendre accessible la culture à tous.

Ce soutien ne fut pas que financier. La troupe et ses techniciens ont ainsi pu passer une semaine de résidence sur la grande scène afin de peaufiner leur show. L’autre Canal nous a aidé à monter tout le spectacle. Ils nous ont ouvert leurs portes et ont financé une partie de la création du projet. C’est quelque chose de beaucoup plus lourd à monter que quand on est en duo. Il y a fallu faire toute une création, musicale, théâtrale, scénographique et construire les décors. Pour la première fois on a fait appel à des subventions et des partenaires, la ville de Nancy, le conseil départemental et notre habituel partenaire La Face Cachée [disquaire de Metz ndlr]. Mais leur esprit autodidacte n’est jamais loin, ils ont peint les décors eux-mêmes à la main.

Pour les yeux, les oreilles et le coeur

” Nous somme focalisés sur ce soir. Pour le moment c’est un one shot, du cou il faut qu’on fasse bien.” confie Cédric à quelques heures du show. Au final, plus d’une heure de danse, de musique et de vodooïsme qui s’est déroulée sans accroc. Le plaisir communicatif dégagé par les artistes fut partagé et les applaudissements résonnèrent encore longtemps après leur salut.

Pour un show unique, Papa Tequila à L’Autre Canal de Nancy le 31 octobre 2019. Maxime Gonzales / Webullition

Clément LEGROS et Maxime GONZALES