Signataire de la Charte d’amitié avec la ville d’Alep, Metz soutien l’accueil des réfugiés au sein de ses murs. De nombreuses collectes et manifestations en leur faveur sont organisées grâce aux responsables communaux et aux nombreux bénévoles. Après la mise en place d’un village associatif et la mobilisation de divers organismes locaux, 250 réfugiés sont attendus dans la ville.

 

“La préfecture n’a pas agréé la plupart des offres d’accueil, les réfugiés syriens sont en attente alors que les services de la ville et les associations partenaires sont prêts” déclare Dominique Cambianica, Présidente de l’association COMSYR à Metz. Mais les associations travaillent également plus en profondeur notamment pour développer la construction en 2016 d’un troisième Centre de formation, pour finaliser un bâtiment médical et continuer l’envoi des fournitures en Syrie.