Les fêtes de fin d’année sont toujours un moment crucial pour l’Établissement français du sang (EFS) qui craint de voir ses stocks baisser. En Lorraine, les collectes mobiles réussissent pour le moment à mobiliser. Mais pas de relâchement pour autant ! Encore trop de personnes hésitent à sauter le pas, par “peur de la piqûre”. D’après ces Messins, venus à une collecte du mois de décembre, il n’y a pourtant pas de quoi s’inquiéter :

Voir également :
> Le site de l’Établissement Français du sang