Lundi 2 décembre, la chaîne de librairie Chapitre s’est déclarée en cessation de paiement auprès du tribunal de commerce de Paris. Conséquence : plus de cinquante magasins sont en péril dans toute la France. Dans l’Est, 14 boutiques, dont deux à Nancy, sont menacées de fermeture.

Dans la capitale meurthe-et-mosellane, les points de vente concernés sont la boutique Chapitre du centre commercial Saint-Sébastien et le Hall du Livre. Au cœur de la cité ducale, ce dernier est une institution à laquelle les Nancéiens sont particulièrement attachés. Reconnaissable par la singularité de son cadre (rez-de-chaussée pavé, jardin d’hiver, petits kiosques), c’est un lieu à l’identité forte.

Ce magasin situé rue Saint-Dizier emploie 63 personnes qui risquent de se retrouver prochainement au chômage. Une surprise ? Pas vraiment. Christine Baijot, salariée du Hall du Livre et déléguée CFDT, explique : “On savait que ça allait arriver. C’était inévitable car on perdait de l’argent depuis plusieurs années. Depuis le mois de novembre, on n’avait plus de trésorerie et plus d’ouvrages dans les magasins parce que les fournisseurs ne nous suivaient plus. C’est un véritable gâchis.”

Les employés nancéiens savent que de potentiels repreneurs existent. Les rumeurs parlent des éditions Gallimard ou encore Albin Michel… Ils ont jusqu’au 12 décembre prochain pour déposer une offre. “On serait heureux d’être repris par des gens du métier mais on attend avant de se réjouir”, tempère Christine Baijot.

Face à ce triste constat, la mobilisation sur les réseaux sociaux ne cesse de se renforcer. Un appui qui compte : “On est touchés d’être aussi soutenus par la ville et les lecteurs.” Sur Twitter, les messages de soutien affluent.

Sur Facebook, une page pour dénoncer la situation a été créée par une étudiante. “Non à la fermeture du Hall du Livre” compte aujourd’hui plus de 9 600 soutiens.

Nos questions à la créatrice de cette communauté, qui a préféré rester anonyme :

Que représente le Hall du Livre pour les Nancéiens ?

Le Hall du Livre est un lieu de rencontre et de culture où on se retrouve aussi bien pour les livres scolaires que pour la lecture personnelle. Moi qui suis passionnée d’égyptologie, tous les livres que je possède sur le sujet je les ai dégotés là-bas. C’est le lieu qui a renforcé ma passion pour cette civilisation. C’est vraiment un endroit important pour nos études et  notre culture personnelle, que nous soyons étudiants ou non.

C’est pour cela que vous avez créé cette page ?

J’ai créé cette page pour faire réagir les gens. Pour qu’ils se rendent compte que ça va tellement mal en France que même notre librairie préférée à Nancy risque de disparaître… Il ne faut pas laisser faire. Malheureusement, je ne dispose d’aucune solution ; il faudrait qu’un groupe rachète le Hall du Livre.

Etes-vous étonnée par le nombre de personnes qui se sont mobilisées sur Facebook ?

Oui ! En créant la page je me doutais bien que je parviendrais à mobiliser quelques personnes mais je n’aurais jamais pensé dépasser les 9000 ! Je trouve ça motivant !

Prochaine étape, la pétition ?

J’avais entendu parler d’une potentielle pétition mais je n’en suis pas certaine. S’il y en a une de lancée, j’espère qu’elle viendra des employés du Hall du Livre. Ils parviendraient à coup sûr à mobiliser plus de personnes que moi.

N’hésitez pas à réagir à cet article sur notre page Facebook