Dans 116 jours très exactement, le Centre Pompidou-Metz ouvrira ses portes au grand public, après plus de trois ans de travaux. Retour sur un projet pharamineux qui compte bien devenir un haut lieu d’expositions contemporaines.

C’est un rêve qui devient réalité. Au terme de sept années, de la naissance du projet à l’ouverture des portes, les visiteurs vont enfin pouvoir découvrir le Centre Pompidou-Metz au mois de mai. Celui-ci s’inscrit directement dans la vocation originelle du Centre Pompidou : présenter et faire découvrir toutes les formes d’expression artistique, sensibiliser le plus large public aux oeuvres majeures des XXe et XXIe siècles et s’inscrire dans le paysage culturel de l’Europe. Il a pour objectif d’être un grand centre d’expositions et d’initiatives artistiques.

Un projet ambitieux

Avec sa double dimension régionale et européenne, le Centre Pompidou-Metz va devenir un lieu culturel inédit. Il sera une projection du Centre Pompidou sans en être une réplique, selon les termes d’Alain Seban, son président, puisqu’il répondra notamment au souhait affirmé de mieux diffuser les collections du Musée national d’art moderne.

Les caractéristiques du projet

Le Centre est désormais situé dans le Quartier de l’Amphithéâtre, à proximité de la gare TGV et du centre-ville. Il est la pièce maîtresse d’un programme de requalification urbaine ambitieux confié à Nicolas Michelin, architecte-urbaniste.

Le bâtiment, conçu par les architectes Shigeru Ban et Jean de Gastines, comprendra, outre les nombreux espaces d’exposition, des endroits pour l’accueil des publics, un studio de création pour des projections ou des performances artistiques, un auditorium, une librairie-boutique et un restaurant-cafétéria.

La programmation de la future institution et le choix des œuvres présentées seront réalisés en synergie avec le Centre Pompidou. Celui-ci présentera des compositions issues principalement du Musée National d’Art Moderne (MNAM), première collection d’art moderne et contemporain en Europe, qui seront renouvelées régulièrement. Il accueillera également des expositions temporaires.
La politique des publics s’intéressera à la fois à l’accueil et au confort de visite, ainsi qu’à la diversité des visiteurs, et plus particulièrement le jeune public.

Les différentes étapes
Mais pour mieux comprendre l’immense projet, il faut revenir quelques années en arrière. C’est en janvier 2003 que l’histoire a commencé avec l’annonce de la décision d’implanter à Metz la première antenne décentralisée du Centre Pompidou.

Après le lancement d’un concours international d’architecture et la validation
d’un premier projet, le permis de
construire est enfin obtenu deux ans plus
tard. Le chantier de construction se met en marche en 2006. Une première manifestation de préfiguration du Centre
Pompidou-Metz, intitulée “Constellations” a lieu durant l’année 2009. L’ouverture au public quant à elle, se fera au printemps 2010. Le rendez-vous est d’ores et déjà donné
Sources et crédits des photos : Metz Métropole // Mairie de Metz // Centre Pompidou // EPCC Pompidou Metz.