L’éradication des chats, un cours de religion un peu particulier, un viol sur bonhomme de neige et un vrai-faux super-héros.

Pour sauver les kiwis, il propose d’éradiquer les chats

Un homme d’affaires néo-zélandais a la solution pour sauver l’oiseau symbole de son archipel : il faut supprimer tous les chats. D’après les chiffres, un chat tue en moyenne 13 oiseaux par an. Pour sa défense, Gareth Morgan affirme qu’il n’encourage pas les propriétaires de chats de tuer leur animal de compagnie… mais de les enfermer dans un espace clos jusqu’à la fin de leur vie, sans les remplacer. “Laissez-nous vivre en paix” lui a sobrement répondu le directeur Société pour la prévention des traitements cruels contre les animaux.

Source : Le Huffington Post

Catherine Reynolds ne répandra plus la parole du Seigneur dans les écoles. (photo DailyMail)

Une prof de religion raconte ses ébats sexuels à ses élèves

Elle “cherchait à aider ses élèves”. Elle “se sentait très proche d’eux”. C’est ce qui l’a poussé à faire des références au sexe. Une britannique de 27 ans vient d’être suspendue quatre ans pour avoir raconté en détail(s) à sa classe le contenu de sa vie sexuelle débridée. Une information d’autant plus cocasse que la dénommée Catherine Reynolds est professeur… de religion. Celle-ci leur aurait notamment raconté que son taux d’alcoolémie l’empêchait parfois de se rappeler de ses nuits d’amour et qu’elle serait allée à Amsterdam pour assister à un show sexuel impliquant des animaux. Au-delà des récits, elle leur aurait même montré ses tatouages les plus intimes.

Source : 7sur7.be

Ivre, il viole un bonhomme de neige…

… et manque d’y laisser son sexe. En fin de soirée, certains hommes sont désespérés et prêts à tout pour arriver à leurs fins. Un sexagénaire anglais n’a pas hésité à se jeter sauvagement sur un frigide petit homme blanc dans un parc de Blackburn pour le forcer à un rapport sexuel. Quelques minutes plus tard, Kenneth Guillepsie était admis à l’hôpital local avec des engelures au pénis, manquant de peu l’amputation.

Source : Lessentiel.lu

Madame de neige (photo Lameuse.be)

Un vrai-faux super-héros accusé de port d’armes illégal

Dans la vraie vie, c’est toujours moins bien que dans les films. C’est en tout cas ce que doit penser Oscar Lefosse. Cet Argentin de 43 ans était jusqu’à maintenant connu comme Menganno, un super-héros de la vraie vie avec costume, masque, bouclier et une bombe au poivre comme seule arme. Une sorte de Captain América made in Argentina sévissant depuis plus de deux ans. Sauf que Menganno a fait l’erreur de publier mardi sur sa page Facebook une photo de sa voiture, trouée de plusieurs impacts de balles. Un sale coup de délinquants locaux ? La police n’y croit pas, affirme que les coups de feu auraient été tiré de l’intérieur et l’accuse de port d’armes illégal. Il ne reste plus à notre super-héros que sa page Facebook pour pleurer et crier au complot. Encore une victoire pour le crime.

Source : The Telegraph

Menganno, le super-héros bientôt derrière les barreaux ? (photo Facebook officiel de Menganno)