À quand l’égalité salariale hommes-femmes ?  Les femmes étaient appelées à se rassembler le 7 novembre dernier à 16H34 pour protester contre ces inégalités. Selon les calculs du forum économique mondial, l’égalité parfaite serait atteinte le 7 novembre 2186?

« Les Hommes aussi peuvent se manifester » a tenu à préciser Pascal Tisserant, chargé de mission égalité et diversité et maître de conférences à l’Université de Lorraine. Après le déclenchement de l’alarme incendie, c’est près de 200 personnes qui se sont retrouvées sur l’île du Saulcy à Metz pour brandir une feuille avec le message  « tout travail mérite salaire. »

La manifestation du 7 novembre à 16h34 scande "Tout travail mérite salaire"
“Tout travail mérite salaire” – Crédits photo : Marine Schneider

Lorsqu’on demande à Pascal Tisserant si les inégalités salariales ont également cours à l’Université de Lorraine, il sourit. Le chargé de mission pour l’égalité et la diversité précise que c’est impossible dans la fonction publique. Le réel problème selon lui, c’est le manque d’accessibilité des femmes aux hautes fonctions dans les entreprises. Les postes à responsabilité sont encore monopolisées par les hommes. Reléguées aux tâches subalternes les femmes sont donc forcément moins bien payées que les hommes en moyenne, même si elles le sont à poste égal.

Pascal Tisserant, chargé de mission égalité et diversité à l'Université de Lorraine déplore les calculs du forum économique mondial
Pascal Tisserant, chargé de mission égalité et diversité – Crédits photo : Marine Schneider

 L’égalité hommes-femmes prévue dans 170 ans

Une nuance qui n’enlève rien à l’injustice, masquant difficilement l’absence encore très visible des femmes, parmi les élus de la République. « Tout notre travail à l’université c’est d’encourager à plus de mixité. Quelles que soient les filières et surtout au niveau des postes à responsabilité. » enchaîne Pascal Tisserant. Un travail incessant qu’il faut reconduire chaque année selon lui, parce que l’égalité totale est parfaite. “Je ne sais pas si y on arrivera un jour” ajoute-t-il. Positivons un peu, cette égalité est possible. Il faudra simplement attendre encore 170 ans, selon un récent rapport du forum économique mondial. En attendant, les hommes ayant participé au rassemblement peuvent retourner au bureau avec la conscience tranquille.

La boss des maths

Évidemment les femmes continueront à être payées pour leur travail. Mais si elles voulaient rattraper l’écart de salaire les séparant de leurs collègues masculins, elles pourraient s’arrêter de travailler jusqu’au 1er janvier 2017. C’est ce que dit le calcul effectué par le collectif féministe « les glorieuses ».  Il s’appuie sur un chiffre d’eurostat selon lequel Madame est payée 15,5% de moins que Monsieur. C’est en rapportant ce chiffre à des journées de travail de 7H et des semaines de 35H que le collectif a trouvé cette date.

En réalité, les femmes ne seraient plus payées depuis le 4 novembre. Trois jours de moins que la date désignée par les glorieuses. Le calcul est de toute façon complexe puisque les écarts de salaire varient en fonction des organismes. Un triste constat pour ces manifestants. Au pays des droits de l’Homme, il faut encore se battre pour les droits de la Femme.

L’inégalité salariale hommes-femmes en chiffres

Crédits Marine Schneider

Marine Schneider – Elie Guckert