“J’ai pris ça, j’ai pensé que ça te plairait”. Qui n’a jamais entendu cette phrase en ouvrant ses cadeaux de Noël ? Pas de chance, c’est raté. Kitsch, inutile, pas à la bonne taille… Tous les ans, c’est la roulette russe quand on ouvre les paquets sous le sapin. Palmarès des pires cadeaux reçus.

1) Les cadeaux gratuits 

Des radins, on en a tous dans sa famille. Mais quand Mamie part en vacances en Asie, on s’attend à un cadeau exotique. Tout sauf  des objets offerts gratuitement dans les hôtels ou les avions. “Elle m’offre régulièrement des choses qui ne sont pas à mon goût. Sur ce coup-là, elle s’est vraiment surpassée ! Me ramener du savon et une serviette avec le logo de l’hôtel… J’ai fait comme si j’étais contente d’avoir quelque chose qui vienne de Chine” raconte Leila un peu dégoûtée.

2) Les cadeaux (très) gênants

Noël c’est parfois l’occasion de faire preuve d’originalité. Un risque pas toujours récompensé… surtout quand le cadeau est un peu osé. Kendra, étudiante en psychologie, a reçu un sous-vêtement “un peu particulier” de la part de son meilleur ami : “On aime bien s’offrir des cadeaux un peu fun. Cette fois-là, j’ai eu droit à une culotte mangeable. Vous savez, comme les colliers de bonbons… J’ai trouvé ça marrant“.  Si entre amis c’est drôle, quand c’est dans la famille, c’est un peu plus embarrassant. Sa copine Laure, elle, a osé offrir un godmichet à sa mère. Une situation qui l’amuse beaucoup. “Elle a 20 ans dans sa tête, ça nous a fait rire toutes les deux”. Mais attention, expérience à ne pas tester dans toutes les familles.

3) Les cadeaux ratés

Cadeau avec le prix dessus, vin pour une femme enceinte, animal pour quelqu’un d’allergique… Parfois, on tombe totalement à côté. “Ça faisait quelques années que je fêtais Noël avec la famille de ma femme. Ils me connaissaient tous bien. Pourtant, mon beau-frère a eu une drôle d’idée : m’offrir une boîte à outils de voiture. Pas bête, si seulement j’avais eu une voiture !”. Ce genre de mésaventure est arrivée à Lionel. Pas facile de réagir dans ce genre de situation. “Au départ, j’ai cru à une blague” avoue-t-il. Et c’est loin d’être le seul à qui cela est arrivé. Charlotte a reçu des sels de bain… alors qu’elle a une douche. “Ça me sera utile si un jour je déménage !” rigole-t-elle.

4) Les cadeaux vexants

Mais le pire, c’est vexer celui à qui on croit faire plaisir. Acheter du shampoing à son fils adolescent ? Pas vraiment une bonne idée : Nicolas a ri… jaune. “Mon père se croyait sûrement drôle mais quand on a 15 ans, on est plus susceptible. Aujourd’hui, c’est devenu une anecdote qu’on ressort à tous les Noël“. Et pour ceux qui manquent d’imagination il reste toujours une technique un peu douteuse. Offrir un cadeau qu’on nous a offert, voire qu’on a déjà utilisé. Un fard à paupières avec une trace de doigt, un flacon de parfum entamé, un livre corné… On a vu plus sympathique.

5) Les cadeaux moches

Il y a des classiques dont on ne se lasse pas. Bougies qui empestent, cadres décorés de petits dauphins et autre motifs kitsch, on en a tous reçu un jour. “Mon grand-père me prend toujours pour un gamin alors souvent, j’ai le droit à des cadeaux de mauvais goût. Le dernier dont je me souvienne, c’est un pyjama avec des oursons. J’avais 18 ans !” raconte Romain, blasé.

L’erreur est humaine et après tout, le Père Noël est un homme comme les autres. Alors, soyez indulgents quand vous serez peut-être déçus par vos cadeaux…

 

N’hésitez pas à réagir à notre article sur notre compte Facebook !