Près de 2.500 lycéens messins ont défilé dans les rues de la capitale mosellane ce mercredi matin, à 100 jours des premières épreuves du baccalauréat pour célébrer le traditionnel Percent (ou Père Cent).

Sifflets, klaxons, chants ou encore mégaphones, pétards, tout est bon pour se faire entendre. Ce “Percent Metz 2015 ” non-officiel organisé via les réseaux sociaux, s’est déroulé sans encombres sous surveillance policière. Les lycéens se sont tous rassemblés à l’Esplanade à 9 heures, avant d’arpenter les rues du centre-ville pour se rendre Place d’Armes avant de retourner Place de la République puis se disperser.

Après le succès de l’édition 2014, l’association Shutter Event a été créée dans le but d’organiser un rassemblement plus festif et mieux encadré. Cependant cette demande auprès de la préfecture a été rejetée le 11 février dernier. Trois raisons ont été évoquées :

  • impossible de faire le Percent un samedi : il y a trop de monde au centre-ville
  • l’association n’a pas les épaules assez larges pour organiser un événement de cette envergure et en assurer la sécurité
  • sécher les cours pour assister au Percent n’est pas une raison qui peut être validée par les autorités publiques.

Célébré dans plusieurs régions de France, dont la Lorraine, le Percent lycéen a des origines militaires. A l’époque où le service militaire était encore en vigueur en France, les bidasses célébraient leur “libération”, qu’ils appelaient Percent, 100 jours avant la fin de leur service en se déguisant. Dans les lycées, le Percent représente le dernier jour de fête avant le début des révisions des épreuves du baccalauréat, qui sont prévues le 17 juin prochain pour les filières générales.

Découvrez notre galerie photo du Percent 2015 (cliquez sur l’image pour l’afficher en taille réelle)