Comment concevez-vous, de manière générale, l’affiche du festival ?

Nous tenons à ce que l’affiche soit belle parce qu’on occupe l’espace public pendant un certain temps. Si c’est pour mettre un truc moche qui a simplement pour but d’annoncer que le festival se déroule, là ça nous gêne un petit peu. Donc on essaie quand même que ça embellisse l’environnement.

Baru (auteur français de bandes dessinées) l’a réalisée pour la 9e fois, pourquoi avoir renouvelé cette collaboration ?

C’est un copain, il est de la famille. Il est villeruptien, également dans nos âges. A l’époque où le festival démarrait, il s’amusait à dessiner mais le cinéma ne l’intéressait pas. On l’a convaincu et on a eu recours à lui pour la première fois lors de la 15e édition.

Que représente cette affiche 2013 ?

[soundcloud url=”https://soundcloud.com/webullition-info/oreste-sacchelli-laffiche-le” comments=”true” auto_play=”false” color=”ff7700″ width=”100%” height=”81″]