Rencontrer GiedRé, c’est comme se prendre une bonne claque. Ça pique un peu mais ça réveille ! Alors pour vous, on a pris tous les risques.

L’écoute

Le jour d’avant

Au détour d’une soirée un peu arrosée, vient le moment où vous écoutez des chansons louches mais hilarantes. Mais oui, vous savez, ce moment tout bête où vous riez à gorge déployée à vous en faire exploser les zygomatiques !? Tout y passe : Barcella et sa queue de poisson, Carmen Maria Vega qui ment comme un arracheur de dents, Oldelaf qui subit la tristitude, Gérald (pas Gérard) Genty et sa soif de reconnaissance… Puis, arrive GiedRé !

L’instant T

La blondeur de ses cheveux, le bleu de ses yeux, son sourire niais, la douceur de sa voix… et cet humour grinçant, tout vous frappe. C’était il y a quelques mois avec la chanson “Pisser debout.” S’en sont suivies des millions d’heures de visionnage. Un amour est né. GiedRé, c’est le poil à gratter de la chanson française. Depuis, qu’il vente, qu’il grêle, GiedRé vous poursuit (non, pas comme Emile Louis –tueur en série auquel GiedRé fait souvent référence-) et change votre journée morose en une morosité tellement drôle ! En somme, vous vous grattez, et ce, tous les jours avec plaisir. C’est l’effet GiedRé.

La rencontre

Les heures d’avant

Montigny-lès-Metz, un samedi après-midi, vers 18 heures. La nuit est déjà presque tombée. Le centre culturel Marc-Sagnier vous attend. Vous rentrez, vous vous installez dans le hall qui fait aussi office de salle de repos. Et voilà, on vous appelle. Pas de malaise, GiedRé vous dit bonjour comme à sa vieille tante Henriette. Il n’y a pas de personnage. Son humour, sa répartie, c’est elle.

L’instant T : le concert

Plus d’une heure et demie de rire, de musique et de joie. Si l’unique enfant de la salle a étrangement disparu avec ses parents croyant qu’il s’agissait d’une Chantal Goya plus jeune, le reste des 650 spectateurs applaudit à s’empourprer les doigts. Intermède musical – l’information est lâchée : GiedRé a dû trop souvent écouter WHAM. Nous aussi, toute excusée -, petit ping-pong verbal entre la chanteuse et son public et vous voilà embarquées dans ce flot qui puise sa source sur les travers de notre société.

L’après-GiedRé

Là, on est fébrile. On trépigne. GiedRé, où es-tu ? REVIENS !

L’irrévérencieuse faisait son premier Olympia jeudi 6 mars… Et elle avait l’air prête !

Si elle a piqué votre curiosité, GiedRé reviendra en Lorraine, le 11 avril prochain.


 

Et si vous cliquiez sur l’image ci-dessous pour voir qui est vraiment GiedRé ?