Elle fait le buzz sur Internet ! A 3 ans à peine, l’Américaine Alexis Martin afficherait un QI similaire à celui d’Einstein. L’intelligence humaine est décidément une question qui fascine toujours autant. Mais le savoir ou la logique suffisent-ils à faire de certains, des êtres supérieurement doués ? La réponse est non.  

Alexis Martin a 3 ans et est haute comme trois pommes. Pourtant elle sait lire depuis l’année dernière, connaît toutes les capitales mondiales et a appris seule l’espagnol sur tablette tactile.


Alexis Martin: 3 ans et le QI d’Einstein par 20Minutes

Certains la qualifieraient de génie. Et cette théorie est fondée puisque son QI (quotient intellectuel) a été évalué à 160, comme celui Albert Einstein – alors que la moyenne humaine se situe autour de 100. Un niveau impressionnant, qui lui a valu une admission immédiate à la Mensa, l’association réunissant les personnes les plus intelligentes du monde. Le réseau élitiste réunit quelque 110 000 surdoués partout sur la planète et vise à favoriser des échanges fructueux entre ses membres. Le processus : « les personnes à haut potentiel » se présentent au club national de la Mensa et effectuent toute une série de tests psychométriques élaborés par des professionnels. Seuls les 2% qui obtiennent les meilleurs résultats sont admis dans les rangs. Généralement, ils se situent autour de 140 de QI, un chiffre qui varie sensiblement en fonction du pays. (Vous aussi testez votre QI !)

Le quotient intellectuel reste tout de même une question qui ne met pas tout le monde d’accord. Créé en  1906 par Alfred Binet pour évaluer le niveau des enfants scolarisés, il a depuis été souvent contesté. La logique numérique ou la mémoire par exemple, ne suffiraient pas à qualifier les êtres de “surdoués”.

Les huit formes d’intelligence

 

Cette théorie a été mise au point par Howard Gardner, psychologue du développement. Pour lui, il n’existe pas une forme d’intelligence, mais huit ! Toutes se distinguent les unes des autres et peuvent être développées à des niveaux très différents. Dans ses recherches, il s’est beaucoup penché sur le cas des grands musiciens comme Mozart par exemple, mais également sur celui des enfants autistes. Chez ces derniers, certaines formes d’intelligence (comme la musique par exemple) sont très développées, alors que d’autres (comme le contact social) stagnent à un niveau quasi nul.

L’intelligence linguistique (ou verbale)

C’est la forme d’intelligence qui permet de faire une bonne utilisation du langage parlé, et donc de s’exprimer et de comprendre correctement les choses.

Quels métiers s’y prêtent ?

Les poètes, les écrivains, les avocats, les politiciens, les communicants… Tous ceux qui manient la langue pour faire  passer un message fort.

Qui en est le symbole ?

Victor Hugo est un parfait représentant de l’intelligence linguistique. Il savait très bien manier les mots pour exprimer sa pensée.


Retour au sommaire

L’intelligence logico-mathématique

Cette forme d’intelligence se manifeste par la capacité à analyser des situations, leurs causes et leurs conséquences. Elle permet une certaine aisance à manipuler les chiffres, faire preuve de logique et élucider certains problèmes. Généralement, les personnes qui bénéficient de cette intelligence sont douées en calculs et en mathématiques. Cette forme d’intelligence est d’ailleurs une de celles qui font partie intégrante des tests de QI.

Quels métiers s’y prêtent ?

Les chercheurs, scientifiques, informaticiens, biologistes, mais également les métiers de la médecine et des mathématiques. Ces personnes sont très douées dans les raisonnements logiques où interviennent les chiffres et les données scientifiques.

Qui en est le symbole ?


Albert Einstein, avec toutes les théories qu’il a élaborées, est le plus grand représentant de cette forme d’intelligence. Son QI a été évalué entre 160 et 180.
Retour au sommaire

L’intelligence musicale

Cette intelligence permet à ceux qui en sont munis de maîtriser les notions de rythme et de cadences qui existent dans la musique. Elle permet de reconnaître et de mémoriser des modèles sonores.

Quels métiers s’y prêtent ?

Les musiciens, chanteurs, compositeurs, mais aussi les métiers liés à la technique du son ont grand besoin de cette forme d’intelligence. C’est un peu ce qu’on appelle, dans le langage commun, « avoir l’oreille musicale ».

Qui en est le symbole ?

D’après les écrits, Amadeus Mozart aurait été un génie en termes d’intelligence musicale. Cela expliquerait beaucoup de choses…

Retour au sommaire

L’intelligence visuelle spatiale

C’est grâce à cette forme d’intelligence que l’homme est capable de se représenter la configuration de l’espace. Une sorte de capacité à se repérer en quelques sortes. Mais l’intelligence visuelle permet  également de créer des œuvres, d’agencer harmonieusement une pièce, ou encore d’associer des éléments qui s’accordent bien ensemble.

Quels métiers s’y prêtent ?

Les peintres, les géographes, les stylistes, les architectes, mais également les photographes et les caméramans sont très doués dans ce domaine.

Qui en est le symbole ?

L’architecte Le Corbusier ne se trompait jamais dans ses mesures !

Le Corbusier – Chandigarh – Palais des Assemblées du Penjab et de l’Haryana – 1951 
Retour au sommaire

L’intelligence kinesthésique

Cette qualité permet aux individus d’avoir une bonne maîtrise de leur corps et de leurs mouvements.

Quels métiers s’y prêtent ?

La danse, les métiers du cirque, le sport de manière générale.

Qui en est le symbole

Pour les connaisseurs, Michael Jordan est le plus intelligent de tous ! Kinesthésiquement parlant…

Retour au sommaire

L’intelligence naturaliste

Il s’agit de l’habileté des individus à évaluer et connaître les éléments distinctifs de leur environnement : animaux, végétaux… etc. afin de s’en servir à bon escient.

Quels métiers s’y prêtent ?

Les botanistes, écologistes, zoologistes ou même chefs cuisiniers sont des maîtres en la matière !

Qui en est le symbole ?

Rachel Carson, une zoologiste autrefois très réputée.

Retour au sommaire

L’intelligence interpersonnelle

Cette forme d’intelligence influence la teneur de nos rapports sociaux. Elle permet d’interagir avec autrui de manière appropriée.

Quels métiers s’y prêtent ?

Tous les métiers de la sphère médico-sociale, mais aussi les secteurs associatifs.

Qui en est le symbole ?


Mère Theresa l’avait pour plus grande qualité.
Retour au sommaire

L’intelligence intrapersonnelle

Cette intelligence permettrait à l’individu de mieux se connaître et d’analyser ses propres sentiments. Sorte de capacité à l’introspection.

Quels métiers s’y prêtent ?

Les psychologues, psychiatres ou psychanalystes ainsi que certains auteurs et chanteurs.

Qui en est le symbole ?

Sigmund Freud semble avoir réfléchi pour des générations entières. Merci à lui !

Retour au sommaire

Ce n’est pas tout d’être surdoué ! Faut-il encore être bon en chant, savoir consoler sa petite soeur, ou encore pouvoir organiser correctement son armoire à pharmacie pour remplir tous les critères de l’intelligence multiple. Il reste encore du travail…