Depuis mercredi, le syndicat des pilotes de la compagnie allemande Lufthansa est en grève. Il déplore des conditions qui se détériorent quant à leur retraite. Ce mouvement est à l’origine de l’annulation de 3800 vols sur ces trois jours, soit la quasi totalité du trafic de la compagnie aérienne. Le directeur, M. Franz évoque aujourd’hui une reprise des négociations. 

D’après les dires du PDG de Lufthansa, les vols reprendront dès samedi matin pour la compagnie allemande. Le syndicat dénommé “Cockpit” aurait repris les discussions avec l’administration de Lufthansa. Les pilotes réclamaient un maintien de la pré-retraite à 55 ans tandis que la direction souhaitait repousser les départs à 60 ans. Ce changement aurait été effectif dès 2017. Un bouleversement que n’étaient pas prêts d’accepter les employés de la société. Ils ont également revendiqué durant cette grève une revalorisation salariale.

Les clients ont été prévenus par Lufthansa et des solutions ont été trouvées. Le train et le replacement sur des vols de compagnies différentes ont été privilégiés. Un calme plat règne depuis dans les aéroports allemands. Cette grève a affecté près de 425 000 passagers. L’institut Dimap pour le site d’informations ARD a établi le sondage suivant : 55% des personnes interrogées trouvent cette grève justifiée contre 42% jugeant le contraire.

La direction indique aujourd’hui qu’une solution sera trouvée entre la firme et le syndicat avant la fin de la journée.