Attendu depuis plusieurs années par ses pairs et par les fans, le rappeur français Doums (Morgan Frémont de son vrai nom) a partagé son premier EP solo nommé “Pilote”, le 3 novembre dernier. L’homme aux mille et un freestyle et membre du collectif L’Entourage, a l’occasion de voler de ses propres ailes et de faire tout l’étalage de son talent.

Des collaborations inattendues

Backeur (bras droit) attitré du prodige Nekfeu durant sa tournée des Zénith, Doums s’est construit un capital sympathie suffisant pour créer une réelle attente auprès des fans. En revanche, il ne fera pas appel à ce dernier dans la composition de son premier opus. Parmi les artistes invités, on retrouve deux autres membres de L’Entourage (Alpha Wann & 2zer Washington) avec lesquels la connexion musicale semblait évidente, et Zuukou, un jeune artiste sénégalais. Ce dernier fait figure de découverte sur le titre “Pharaons noirs” produit par Népal. La touche du compositeur Hugz Hefner est reconnaissable sur l’ensemble de l’EP, grâce à une utilisation quasiment permanente de sonorités graves et de kicks percutants. Le tout se mariant parfaitement avec la voix de l’artiste.

Côté lyrics, Doums exprime ce que l’on pourrait caractériser de “spleen du poète”, où sur un fond de nostalgie, l’auteur fait un état des lieux clairvoyant de son parcours. “Bicrave dans le sang“, le rappeur pose sur un flow mesuré tout en alliant un arsenal de rimes bonifié par une utilisation modeste de vocodeur*. Porté au premier plan par ses acolytes mais pas dépourvu de mémoire pour autant, Doums ne tarie pas d’éloge sur ses multiples compagnons de route avec lesquels il a sillonné les Zénith.

“Pilote” est un recueil de mémoires pour le rappeur français, s’écoutant sans grande difficulté de compréhension. Un premier EP qui en appellera certainement d’autres, lorsque l’on s’attarde à la fréquence de sortie d’album réalisé par les membres de L’Entourage.

 

*Synthétiseur de voix donnant un aspect électronique.