Thor : Ragnarok, nouvel opus pour le dieu nordique

shumbert 14 novembre 2017 Commentaires fermés sur Thor : Ragnarok, nouvel opus pour le dieu nordique
Thor : Ragnarok, nouvel opus pour le dieu nordique

De l’humour, de la testostérone, des combats, du danger mais aussi un peu de tendresse…Thor : Ragnarok, c’est un peu un mélange de tout cela.

L’histoire de Thor : Ragnarok

Thor a un mauvais pressentiment et quitte la Terre pour revenir sur Asgard. Là-bas, il découvre que c’est son frère, Loki (il n’est finalement pas mort), qui s’est emparé du pouvoir. Ce mauvais frère a même renvoyé le roi Odin, leur père, sur Terre. Lorsqu’ils le retrouvent, le vieil homme leur confie qu’avant eux, il a eu une fille, Hela. Celle-ci avait des appétits dévorant de conquêtes à tel point qu’il l’a enfermée, pendant des siècles. Mais aujourd’hui, alors que la mort d’Odin se rapproche, Hela reprend des forces et se prépare à se libérer de sa prison pour envahir Asgard. Après leur avoir confié cela, le roi meurt, laissant ainsi Hela s’échapper. Un combat acharné débute alors entre Thor et elle pour gouverner la planète laissée par leur père.

Pourquoi on aime

L’humour est une pièce maîtresse du film. Décalé, rythmé, il y a toujours un bon mot là où on ne l’attend pas. Le casting est bon, avec dans le rôle de Thor, Chris Hemsworth, celui de Hela, Cate Blanchett… Avec des belles cornes, c’est à noter. Jeff Goldblum, dans le rôle d’Hulk amène du piment au scénario, tout comme Tom Hiddleston dans le rôle de Loki. Ce troisième opus voit aussi apparaître de nouveaux personnages et de nouveaux pans de l’histoire d’Asgard, ce qui laisse une place à l’imaginaire.

Pourquoi on aime moins

Si l’humour est décapant, cela manque parfois un peu de finesse. L’histoire se veut poétique: un fils qui ne veut pas laisse l’œuvrer de son père s’effondrer. Pourtant, on a parfois l’impression que Thor, avec son marteau, est plus forgeron que super-héros. On notera aussi la présence d’une Valkyrie dans ce nouvel épisode, mais malheureusement, son rôle  ne se justifie pas vraiment. Elle est une présence féminine dans le film, mais rien de plus.

Malgré ces quelques bémols, Thor: Ragnarok reste un bon film, propice à la détente et à un franc moment de rigolade.

Comments are closed.