Une Pomme pour la Saint Valentin

En couple ou entre amis, la soirée du 14 février s’est déroulée sous le signe de la musique aux Trinitaires de Metz. L’occasion de découvrir les chansons aux sonorités pop-folk de la jeune artiste française Pomme. Des titres extraits de son premier album « A peu près » sorti l’automne dernier.

 

 

« I can’t help falling in love with you ». Des paroles d’Elvis Presley chantées délicieusement par Claire Pommet, alias Pomme, accompagnée par Stephan, son musicien. Après avoir fait les premières parties de Vianney ou encore d’Asaf Avidan, c’est seule que le petit bout de femme affronte le public. Haute comme trois pommes, dans un chemisier presque trop large, un jean style années 60 et cachée par sa guitare, elle s’immisce dans la pénombre en faisant résonner les premières notes. Entre quelques ampoules à filaments et une guirlande lumineuse posée de part et d’autre sur une vieille valise, on découvre une jeune chanteuse imprégnée par la musique. Une voix presque lyrique lorsqu’elle s’envole dans les aigus comme sur les morceaux « A peu près » et « On brûlera ». Musicienne autodidacte, elle s’accompagne simplement d’une guitare ou d’une auto-harpe comme lorsqu’elle interprète « La gare », provoquant un effet intimiste jusqu’au bout. Si Pomme présente son premier album, elle affiche une aisance remarquable sur scène. Entre histoire de la vie et ironie, elle sait interagir avec son public. Quant à celui-ci, il ne manque pas de lui rendre sa sympathie. Les acclamations et les applaudissements se sont faits entendre.

 

 

La soirée des premières fois

 

Même si à 21 ans elle n’en est pas à sa première saint Valentin, c’est bien la première qu’elle passe à Metz. Qui dit premier concert à Metz dit aussi nouvelles chansons. Entre deux morceaux de son album, Pomme nous a présenté un nouveau titre très doux, qu’elle a composé avant de reprendre la tournée. Un morceau qui laisse présager un futur album sur le même ton planant et doux que le premier. Mais elle ne nous laisse pas sur notre faim. Lors du premier rappel la jeune femme nous a présenté un second morceau qu’elle a également composé récemment avant d’enchainer sur un second rappel où elle a repris « Septembre » de son idole Barbara. Mais si la soirée était l’occasion de découvrir des nouveautés, elle n’a pas manqué de chanter ses titres connus comme « La même robe qu’hier » ou encore « Sans toi », chanson écrite par Vianney. Pas de doute, le public qui a chanté a tue tête ce soir là s’est retrouvé comblé par la voix rocailleuse et douce de Pomme. Une jolie douceur à retrouver en octobre prochain à Thionville.

 

Noémie Koppe