In Wolf We Trust, la mode éthique made in Metz

Cassandra Bizzini est une jeune entrepreneuse messine, créatrice de la marque In Wolf In Trust en faveur de la protection animale. Vegan et militante pour les droits des animaux, elle a fait de son combat, son métier.

Allier style et éthique est le pari que Cassandra s’est lancée. La jeune entrepreneuse dévoile sa marque en juillet 2016, un mois après avoir obtenu son diplôme de master aux Beaux-Arts de Metz. Elle s’imagine alors en faire une activité complémentaire à son futur métier. Aujourd’hui, In Wolf in Trust est un tel succès commercial qu’elle peut en vivre. « J’ai toujours dessiné des animaux […] On me disait que ça ferait bien sur un t-shirt. C’étaient des dessins pas terminés et je ne savais pas quoi en faire. Je voyais pas l’intérêt de les encadrer et comme je m’intéressais à l’univers de la mode, j’ai suivi l’idée de les imprimer sur des vêtements » raconte-t-elle. Soucieuse de favoriser les entreprises locales, Cassandra s’est tournée vers une imprimeuse messine. Les  textiles fournis en Belgique sont en coton BIO ou en matières intégralement recyclés. Même l’encre est biologique et vegan, c’est-à-dire végétal et non testé sur les animaux.

Un design soigné pour un combat acharné

Végétarienne puis Vegan et antispéciste depuis deux ans maintenant, Cassandra milite pour l’égalité de toutes les espèces sans exception. Le mouvement prône, en effet, un mode de vie excluant tout produit d’origine animale. Il était important pour elle que sa marque respecte son éthique. Les associations de protection  animale proposent déjà des vêtements engagés, mais dont le style est moins recherché. Des images chocs sont souvent imprimées sur les textiles pour dévoiler l’horreur des abattoirs ou de l’élevage intensif. Ici, la douceur des traits de Cassandra accompagnés de phrases courtes et efficaces servent ses convictions. « Il y a des vegans qui rentrent dans les restaurants et crient sur les clients. Pour moi, ce n’est pas comme ça que ça fonctionne » appuie-t-elle. Chacun de ses modèles véhicule des messages forts pour faire travailler les esprits. Ses slogans dénoncent la chasse, le port de la fourrure, la consommation de viande ou encore les tests sur les animaux.

Crédit : www.inwolfwetrustshop.com

Une Success Story qui fait parler d’elle

« J’ai reçu des commandes de France, Belgique, Allemagne, Angleterre beaucoup, Texas, Missouri, New York, Nouvelle Zélande, Japon une fois… » énumère-t-elle. In Wolf We Trust rencontre beaucoup de succès en France comme à l’étranger. Pourtant, elle n’envisage pas d’ouvrir son propre magasin. La jeune femme souhaite élaborer de nouveaux partenariats avec des boutiques, comme elle l’a déjà fait à Metz ou à Paris.
Soutenue par des personnalités célèbres comme Rémi Gaillard ou Julien Doré, la marque a vite pris en visibilité. Si son succès lui a apporté beaucoup de remarques bienveillantes, Cassandra essuie parfois des critiques de la part de personnes opposés à ses engagements. « Quand j’ai fait l’annonce de mon modèle avec le veau, j’ai reçu des critiques. Des remarques d’éleveurs pas très courtois qui me disaient que c’était faux, que j’avais tord » déplore-t-elle. Elle ne se laisse pourtant pas abattre, convaincue que les nouvelles générations seront plus ouvertes aux changements que les précédentes.

 

Crédit : www.inwolfwetrustshop.com