Nathalie Martin est membre du comité de pilotage du Florain

Le Florain, une monnaie locale à Nancy

Une nouvelle monnaie locale a vu le jour à Nancy et dans le Sud Meurthe-et-Moselle. Nathalie Martin est praticienne shiatsu, elle a participé à la mise en place du Florain.

Qu’est ce que le Florain ?

Nathalie Martin : Le Florain est une monnaie locale complémentaire et citoyenne utilisée à Nancy et dans le Sud Meurthe-et-Moselle. Cette monnaie développe la consommation locale et la consommation en circuit court.

Le Florain ne se substitue pas à l’euro, il est complémentaire et porte des valeurs qui sont différentes. Celles-ci tournent autour de valeurs humaines, écologiques, d’une consommation locale et responsable.

Crédit : Orlane Jézéquélou

A partir du moment où vous dépensez un Florain dans un commerce agréé, vous êtes sûrs que le commerçant sera obligé de réutiliser l’argent à un niveau local. Il ne pourra pas placer ses Florains à la banque, puisque celle-ci ne les reconnaîtra pas. De plus, il n’est pas possible de les dépenser ailleurs que sur le territoire Nancéiens. Ainsi, les partenaires agréés vont s’échanger la monnaie entre eux.

Les différents gouvernements incitent beaucoup à la création de monnaies locales. Aujourd’hui en France, une quarantaine sont en circulation et à peu près autant en projet. C’est un moyen pour les citoyens de se réapproprier les échanges.

Pour moi, il y a aussi des vertus pédagogiques à l’utilisation d’une monnaie locale. Comme c’est une monnaie papier et qu’elle porte un certain nombre de valeurs, on prend plus conscience de l’importance de l’argent. Le Florain a aussi des vertus économiques; à partir du moment où on développe les échanges au niveau local, tout le commerce et l’activité économique de la zone se développent dans le même temps.

Comment s’est passée la mise en place du Florain ?

Le Florain représente un gros travail de préparation. Le projet a débuté en 2015, il a demandé énormément de réflexion. Surtout parce que nous avons un mode de gouvernance particulier, très participatif. Chaque personne contribue aux décisions et modes de décisions. Ce n’est pas hiérarchisé, il n’y a pas de Président dans notre association.

Le Florain est une nouvelle monnaie locale à Nancy

Crédit : Camille Rannou

Le nom de la monnaie intrigue énormément, c’est en lien avec notre mode de gouvernance justement. Sur nos différents évènements, entre 2015 et mi 2016, nous avons mis à disposition une urne. Celle-ci permettait aux citoyens Nancéiens de proposer des noms. Ensuite, il y a eu plusieurs étapes de votes sur internet. Le Florain a été choisi par plus de 500 votants. Quant au design des billets, il a été réalisé par quatre artistes locaux.

Une monnaie locale est régie par l’Article L314-1 Chapitre III et l’Article L521-chap 3-alinéa 1 du code monétaire et financier de la République française. Nous avons des obligations légales comme faire des billets qui soient sécurisés grâce au filigrane. Il est également impératif que toutes les personnes utilisatrices du Florain adhèrent à l’association.

Comment les Nancéiens doivent s’y prendre pour acquérir des Florains ?

Les citoyens qui s’intéressent à la monnaie locale peuvent retrouver sur notre site internet toutes les informations. Une fois qu’ils sont convaincus, ils adhérent à l’association en se rendant dans l’un de nos trois bureaux de change, puis échangent leurs premiers euros contre des Florains. Ils vont ensuite pouvoir les dépenser dans les commerces agréés.

Comment sélectionnez-vous les commerces partenaires ?

Les premiers commerces que nous avons démarchés étaient plutôt bio, on savait qu’ils étaient assez militants. Après, il ne s’agissait pas de rester dans l’entre soi, nous avons essayé de diversifier le type de commerce, de ne pas rester uniquement dans l’alimentaire. Nous avons donc une équipe de bénévoles qui va à la rencontre de commerces susceptibles de rentrer dans le circuit.

De plus, depuis la mise en circulation du Florain, nous avons aussi de plus en plus de commerces qui nous contactent via Facebook ou via le site internet.

Aujourd’hui nous avons une quarantaine de commerces agréés dont des bars, des associations, des commerces alimentaires, de vêtements, un petit peu de tout.

Combien de Florains sont en circulation ?

Un Florain égale un euro. Nous avons imprimé un peu plus de 100 000 Florains. Dès le premier jour, lors de la fête de lancement du 7 octobre, nous avons eu plus de 250 adhésions et environ 11 000 euros échangés. Donc nous avons au moins 11 000 Florains en circulation.

Maintenant la question pour l’avenir est : met-on une monnaie numérique en place ?