Flag football : késako ?

Dérivé du football américain, le flag football est un sport d’opposition sans contact. C’est aussi l’un des rares sports mixtes. Découverte des principales règles grâce au club des Artilleurs de Metz.

Très développé aux Etats-Unis mais beaucoup moins en France, le flag football offre pourtant des avantages. C’est un sport intense et qui évite les contacts physiques comme le plaquage. Il est remplacé par deux flags disposés de chaque côté de la taille. Au moins l’un d’entre eux doit être saisi par l’adversaire pour stopper l’action.

Quelle est la base de jeu ?

Comme au football américain, le flag est un sport de gagne-terrain mais qui se joue à cinq contre cinq. Chaque équipe est composée d’une équipe d’attaque (5 joueurs) qui a pour mission de progresser vers l’en-but adverse et une équipe de défense qui doit empêcher les adversaires d’avancer (5 joueurs aussi).

Le terrain est un rectangle de 70 yards de longueur et de 25 yards de largeur. La zone d’en-but de chaque côté du terrain fait 10 yards de longueur.

Terrain de flag football et ses délimitations (infographie : Téva Vermel)

Comment on y joue ?

L’objectif du flag, comme beaucoup de sport, est de marquer plus de points que l’adversaire pour gagner. Le match dure 40 minutes (2 mi-temps de 20). L’engagement se fait depuis les 5 yards de l’équipe qui attaque. Avant chaque phase de jeu, l’équipe qui va de l’avant se réunit, forme un cercle appelé « huddle » (« se blottir ») et le capitaine donne la tactique à adopter. L’escouade a alors 4 tentatives pour passer le milieu du terrain. Si elle réussit, elle dispose de 4 nouvelles tentatives pour aller, cette fois-ci, jusqu’à l’en-but adverse. Dans le cas contraire, l’autre équipe repart de la zone où le ballon a été intercepté.

Si un joueur de l’équipe franchit la zone d’en-but, il marque 6 points. Après chaque essai marqué, l’escouade a deux choix : marquer 1 point en partant des 5 yards de l’équipe adverse ou 2 points en partant de 12 yards. L’action s’appelle « transformation ».

[vidéo] Quelques actions du flag football :

Téva Vermel