La vie presque zéro déchet de Sandra Crané

Cinq conseils pour un noël zéro déchet

Respecter les traditions de noël tout en produisant moins de déchets. C’est le pari que s’est lancée Sandra Crané, mère de trois enfants et journaliste à Metz. Elle nous dévoile ses précieux conseils.

Noël est terminé. La dernière case du calendrier de l’avent est ouverte. Le père noël est passé, les cadeaux sont déballés. Le repas est consommé. Il est maintenant temps de jeter vos ordures.

« C’est devenu un réflexe, on ne réfléchit pas et on jette tout le temps » constate tristement Sandra Crané. En février, elle se met au défi de vivre une vie (presque) zéro déchet. Et cette année, la famille a passé son premier noël responsable.

Premier conseil : faire son propre calendrier de l’avent

Calendrier de l'avent

La mère de Sandra Crané a réalisé 24 petits sacs en tissu qui sont accrochés avec une petite cordelette. « Je garnis les sacs avec ce que je veux, explique la journaliste, des chocolats ou des bonbons originaux pas emballés ». Une astuce simple, originale et réutilisable dans le futur.

Deuxième conseil : offrir des « cadeaux expériences » ou des cadeaux durables

Toute la famille joue le jeu du zéro déchet. Et cette année, « mes trois enfants m’ont dit avoir tout ce qui leur fallait, ce n’était jamais arrivé » s’interroge Sandra Crané. La mère de famille a tout de même offert des cadeaux à ses proches. Pour éviter l’objet, les cadeaux dématérialisés privilégiant l’expérience sont tendance. « Les abonnements pour des magazines, des cours de ski, un voyage à Londres sur les traces d’Harry Potter, des places à l’Arsenal, l’opéra théâtre à Metz », la journaliste regorge d’idées.

Les cadeaux de récupération sont également appréciés dans la famille Crané. Les bourses aux jouets sont un bon moyen pour récupérer des livres ou des jeux de société. « Un livre est un déchet recyclable », de plus il peut être conservé et lu à plusieurs reprises. Quant aux jeux de société, ils permettent d’acheter moins, « c’est un cadeau collectif et durable ».

Des jeux de société pour noël

Chaque année, la famille réalise un album photo pour la grand mère. « C’est une compilation des meilleurs moments (vacances, anniversaires, etc), explique Sandra Crané. C’est mieux qu’un foulard ou un parfum, c’est personnel. Des cadeaux fait à la main font plus plaisir ».

Troisième conseil : trouver des nouvelles techniques pour emballer ses cadeaux

Crédit : Camille Rannou

Pour son noël zéro déchet, la famille proscrit les papiers cadeaux avec le scotch, « on s’en sert 3 secondes puis c’est jeté ». Sandra Crané souhaite y remédier tout en ne rompant pas avec les traditions. « J’utilise de l’emballage en tissu recyclé ou des emballages de récupération ». Cette technique du « furoshiki » est issue de la culture japonaise traditionnelle.

Le papier journal ou les prospectus peuvent également être réutilisés. La mère de famille ajoute « on peut également se servir de boîtes ou de sacs en papiers, il est possible de les décorer en dessinant par exemple ».

Quatrième conseil : acheter un sapin en bois et faire ses propres décorations

père noël en pâte durcissante

Crédit : Camille Rannou

Acheter un sapin en plastique permet de ne pas couper un vrai sapin tous les ans. Il est réutilisable, néanmoins il faut prendre en compte la fabrication et le transport qui sont sources de pollution. «  Aujourd’hui, il existe des sapins en bois, c’est très joli et c’est un bon compromis » annonce Sandra Crané.

De plus, pour que votre sapin soit original, vous pouvez faire de la récupération, utiliser de la pâte à sel pour faire les boules de noël ou encore de la pâte autodurcissante. « Le sapin est très éclectique ».

Cinquième conseil : consommer les restes

repas responsable

Chaque année ce sont les restes qui s’entassent dans le frigo. Tentez de préparer les bonnes quantités. Et si vous n’y arrivez pas, conservez la nourriture pour le lendemain ou offrez en à vos invités avant de partir. Vous pouvez aussi penser à « réduire l’impact du déchet en achetant en vrac ou en sachet ».

Conseil bonus : Profiter

« Il faut se recentrer, revenir sur le fondamental, se dire qu’on va passer un moment ensemble, discuter, se poser et profiter des uns et des autres ». Noël est avant tout l’occasion de se réunir, en famille. Penser que la fête est réussie « parce qu’on a eu tel ou tel cadeau, parce qu’on a offert telle ou telle chose, c’est dommage ».

Et si la résolution de l’année 2018 était de faire en sorte que votre prochain noël soit zéro déchet ?